mardi 11 juin 2019

FrogBeer franchit un cap dans la bière artisanale avec sa nouvelle gamme collaborative


Créateur de bières artisanales depuis 1993 FrogBeer fait figure d’ancien sur la scène parisienne. Pourtant, la brasserie aux 10 pubs parisiens ne s’arrête jamais de nous surprendre en proposant chaque année une nouvelle gamme originale et dans l’air du temps. Cette année, l’enseigne à la grenouille s’est tournée vers la collaboration : c’est le Frog Brewer’s Project.


40 brasseurs travaillent chez FrogBeer ! Le nombre d’idées pour de nouvelles orientations est donc exponentiel. De cet état de fait est née l’envie de rassembler ces brasseurs en petits groupes pour travailler sur de nouvelles recettes. Seule limite : ces bières doivent pouvoir être servies dans les pubs de la marque.

13 créations ont été présentées à un panel d’amateur de bières, professionnels, ou médias. De cette session, cinq bières ont été sélectionnées pour être brassées en grande quantité et servies dans tous les bars. Elles ont été retravaillées par les brasseurs en chef, et sont actuellement disponibles en série limitée. Je vous les présente dans l’ordre de ma dégustation.

Tropical funk est une Mango tropical Sour ! Elle présente une belle couleur orangée et un nez vineux qui rappelle les vieilles flamandes. En bouche c’est très aigre, acide, pas du tout agréable à moins d’être un amateur du genre. Typique de la Sour beer, je l’ai trouvé assez peu accessible, et je n’ai finalement pas trouvé de trace de la mangue ou même des fruits tropicaux…

Pomelo blonde est une Dry-Hopped Blonde with Grapefruit, cela signifie que le houblon a été ajouté après le refroidissement du brassin afin de développer les arômes. Le nez est sur les agrumes avec une légère note de pamplemousse. En bouche on retrouve le pamplemousse avec sa pointe d’acidité et une légère astringence. Elle a l’avantage d’être désaltérante mais manque, à mon sens de peps.

Saazilic est une saison au basilic et au citron Combava. C’est selon moi la meilleure création du Frog Brewer’s project. Au nez le basilic explose littéralement. Très agréable en bouche, elle est très douce et désaltérante. Le basilic est à nouveau bien présent et laisse une sensation particulièrement agréable après la dégustation. Elle ira parfaitement avec des plats épicés.

Banane paname est une Banana Milk Stout ! Cette stout onctueuse, dans laquelle a été ajouté du lactose ainsi que l’équivalent d’une banane par pinte, a été boostée et présente un degré d’alcool assez élevée (7°). Au nez c’est tantôt chocolat, tantôt café en fonction de la température. En bouche c’est très gourmand, très onctueux. La finale est clairement sur le café, en revanche côté banane c’est très (trop) léger. Les bananes séchées, ou même les bananes de manière générale sont compliquées à utiliser en macération. Je ne les trouve intéressantes que flambées. Cette bière reste malgré tout très agréable à boire mais en petite quantité. Au-delà du demi, l’écœurement pourrait vite arriver.

Imperial panther est une Coffee Caramel Imperial Stout. Elle aussi a été boostée et se retrouve à 8°. Le nez est immédiatement sur le café et l’amertume. En bouche, le constat est le même. Le caramel est en revanche très discret, voire absent. Totalement geek, pas sûr que cette Imperial Stout soit plébiscitée par le consommateur lambda. Pour les autres, elle fonctionnera parfaitement avec des plats de type BBQ.

Guillaume


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

MENU