vendredi 15 novembre 2019

Sommer, quand l’amer alsacien entre dans la danse


Réputée principalement pour ses vins et ses eaux de vie, l’Alsace regorge d’autres trésors liquides à découvrir. Créé en 1885, l’amer Sommer nous surprend avec son savoureux mélange d’amertume et de rondeur. Reconnu en ses terres, l’amer tente désormais de se faire une place dans le reste de la France avec une gamme complète qui devrait plaire au plus grand nombre. Présentation.


La composition exacte de l’amer Sommer est un secret bien gardé. On sait cependant qu’il s’agit d’un mélange de fruits, incluant des écorces d’orange et de mandarine, et de plantes, de la gentiane et du quinquina notamment (12 en tout). L’ensemble est sélectionné et infusé lentement à froid dans un alcool pur. Le maître infuseur décide avec précision la durée de l’infusion avant d’en extraire, par distillation, les essences aromatiques.

D’une belle couleur ambrée, l’amer Sommer authentique présente un nez caractéristique de grains torréfiés (café, chocolat) et de caramel blond. Il laisse ensuite la place à des arômes plus doux d’agrumes confits (orange, mandarine). En bouche c’est l’orange amer qui domine. Elle ne laisse qu’une petite place aux plantes. La texture sirupeuse rend l’expérience de dégustation pure très agréable pour les habitués de l'amertume.

En plus de l’authentique, dont la recette n’a quasiment pas évolué depuis 130 ans, la gamme est complétée par une version sans alcool, d’un Sommer rouge, et d’un Sommer intense. Si la version non alcoolisée ne présente à mon sens qu’un intérêt très réduit, les Rouge et Intense méritent notre attention.

Rouge présente une couleur rubis intense et un nez très marqué sur la cerise et l’amande. En bouche, les fruits rouges sont gourmands et l’amertume est plus délicate. A l’inverse Intense prend le parti de l’amertume. L’infusion se fait dans une eau de vie de bière alsacienne. Puissant et généreux, il ravira les palais aguerris. Les autres passeront leur chemin.

En Alsace, Sommer est consommé avec une bonne Pils. Cette bière blonde d’origine allemande assez légère correspond parfaitement à l’amer. Certains vont même jusqu’à ajouter un sirop de citron. De mon côté, je trouve que l’Authentique pourrait parfaitement fonctionner sur glace. Et j’ai hâte de l’essayer en mixologie avec un vin pétillant, pourquoi pas en Spritz… 

Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

MENU