lundi 7 septembre 2020

Rhum Society sonne la rentrée des classes du monde du rhum au bar 1802

Dans la période compliquée que nous vivons, avec son lot d’incertitudes, de nombreux salons ont été contraints à l’annulation. Accompagné de nombreux producteurs désireux de bénéficier tout de même d’une exposition en cette rentrée, le 1802, bar à rhum de l’hôtel Monte Cristo, organise son propre salon : Rhum Society. L’événement se déroule sur deux weekends (5/6 et 12/13 septembre), avec deux programmations différentes, le tout dans le respect total des gestes barrières.
Comment organise-t-on un salon de dégustation dans un hôtel en période d’épidémie ? C’est simple, on attribue une chambre à chacune des distilleries, et on limite l’accès à des petits groupes (deux ou trois personnes) sur des périodes de 10 minutes. Chaque étage accueille ainsi quatre marques de rhum et une hôtesse qui gère le timing et la répartition. Le port du masque est obligatoire pour les exposants, et, dans les couloirs pour les visiteurs. Chaque chambre dispose de gel hydroalcoolique.

Le salon vous donne accès à toutes les chambres pour un temps total de deux heures, ainsi qu’à un cocktail au bar à l’issue de la visite, et un sample d’une assemblage spécial préparé par l’équipe du 1802. Deux heures pour passer dans 18 chambres implique de sélectionner et de ne pas trainer. D’autant plus qu’il faut parfois attendre que la chambre se libère… Nous n’en avons visité « que » sept.

Pour ce 5 à 7 de dégustation, nous avons découvert les vieillissements dynamiques, à la voile, des Frères de la côte. Un bateau récupère des fûts de rhum dans les îles, les stocke à fond de cale et les rapporte en métropole pour les embouteiller après trois à cinq mois de mer. Une pratique ancienne remise au goût du jour, et qui a un impact réel sur le rhum et l’environnement.

Nous avons également goûté aux excellents millésimes, respectivement 2001 et 2002, des maisons Saint James et Bally. Clément et ses cuvées Elixir et Homère n’est pas en reste. Les exposants utilisent d’ailleurs leur salle de bain pour une session de découverte des principaux arômes du rhum.

Enfin nous avons pu rencontrer Guillaume Ferroni et sa splendide sélection de brut de fût, dont un magnifique Terre de pur jus, élevé sous-bois et récolté l’année dernière. Notre session s’est terminée par un passage dans la chambre d’Excellence rhum, caviste et embouteilleur. Nous avions déjà goûter leur rhum Bielle vieilli en fût de Château d’Yquem. C’est cette fois le rhum La Mauny vieilly en fût de Cognac. D’ailleurs, la cave vend toutes les bouteilles présente sur le salon avec une réduction de 15%. Je suis reparti avec le Bally 2002.

La prochaine session se tiendra le weekend prochain avec un line up différent. Sont en effet programmés Bielle, Bologne, Chantal Comte, Compagnie des Indes, Damoiseau, El Dorado, Foursquare, HSE, JM, Maison La Mauny, Mezan, Millonario, Montebello, Old Brother, Plantation Rum, Ricci, Rum Nation, SMWS, et Trois Rivières.

Guillaume 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MENU