samedi 20 octobre 2018

Le Secret vous plonge en plein HelsingØr – Chateau d'Hamlet


Lorsque des initiatives telles que celle du Secret éclosent à Paris, mon petit cœur s'emballe. Enfin une véritable occasion d'aller vers la culture de façon intuitive et dynamique, qui plonge le public au cœur d'une intrigue, et de lui donne la possibilité de se promener dans la pièce, d'aller à son rythme, de varier les points de vue en évoluant lui-même dans le décor. Le choix d'un lieu ouvert permet aussi de casser le rapport frontal scène/salle : c'est ce qu'on appelle le théâtre immersif. Le Secret, installé dans une ancienne usine grâce à la Compagnie A2R-Antre Deux Rêves, accueille, le spectacle HelsingØr – Chateau d'Hamlet tiré du chef d’œuvre shakespearien. On entre…


Dans ce lieu immense, lové dans l'angle de deux rues tout près de Place Monge, un espace lumineux et spacieux constitue un hall convivial, orientalisé par quelques lampes chinoises, réchauffé par un comptoir où sont servis mets et boissons. À notre arrivée, notre téléphone nous est retiré, et l'on nous remet des bracelets de couleurs différentes (ces bracelets correspondent au groupe qui nous est assigné au départ du parcours immersif). On y est, une douce tension s'installe avant d'entrer dans le spectacle.

HelsingØr – Chateau d'Hamlet ne laisse aucun hors-champs, et donne accès à tout ce qui se passe au public, nous offrant la sensation de vivre l'action de la pièce en temps réel. Pour rappel : Hamlet, prince danois, voit se dérouler sous ses yeux les noces de sa mère et du frère de son père récemment décédé, dans une débauche qui le dégoûte. Il est rongé d'amertume, et une nuit, le spectre du roi défunt lui apparaît, lui révèle l'identité de son meurtrier, et lui demande de ne jamais oublier ce qu'il s'est passé. De là découle une des plus belles intrigues dramatiques de l’Histoire, faite de vengeances, de passion, de jeux de dupes et de sang. 

L'immersion est telle qu'il n'est pas rare qu'un personnage bouscule un spectateur pour jouer sa scène... Le public est véritablement au cœur de l'action.

La mise en scène de la Compagnie A2R tient toutes ses promesses, proposant au spectateur un cadre tamisé, inquiétant, rehaussé de velours sombres, de tapis et de néons. La musique baigne le lieu et évolue, organique, au fil de la pièce. Il faut être discret, se fondre dans le noir et observer l'action se faire. Le texte de Shakespeare est somptueusement servi, et la direction d'acteur, d'une rare justesse, permet même aux familiers de la pièce de la réentendre, et de s'horrifier comme à la première lecture / représentation du sort d'Ophélie, de douter aux bords des larmes avec Hamlet, de trembler comme Horacio. L'émotion est partagée avec nous de la plus belle des façons. En sortant de cette expérience, nous sommes remués. Ceux qui souhaitent revenir pour voir le spectacle sous un angle différent, en suivant un autre parcours, en ont la possibilité à prix doux, et c'est une bonne nouvelle car le spectacle classique déroule souvent les scènes sans laisser le temps au public de faire un focus sur ce qui le touche, ou sur les petits détails plus importants qu'ils ne le paraissent.

Au Secret, le théâtre peut séduire à la fois un public initié, ou en voie de l'être. C'est une merveilleuse nouvelle pour le spectacle vivant parisien, et nous souhaitons de tout cœur que cette initiative se poursuive au-delà du mois d'octobre. Et oui, pour le moment le Secret est un lieu éphémère ! Il faut courir assister à l'une des créations du lieu, et en parler autour de soi pour permettre au collectif de continuer leur magnifique projet.

Margot





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MENU