samedi 9 février 2019

Gloster bar : une touche d’exotisme au pied de la tour Eiffel

Le quartier de la tour Eiffel n’est pas spécialement réputé pour ses bars à cocktails. On trouve néanmoins quelques excellents établissements attachés à des hôtels, qui eux sont nettement plus nombreux dans ce coin de Paris. C’est le cas du Gloster bar, établissement d’inspiration exotique, adossé à l’hôtel La Bourdonnais dans l’avenue du même nom.



La décoration du Gloster est chic et apaisante dans sa première partie, une sorte de terrasse fermée. Les murs sont tantôt tapissés d’un papier peints tropical, tantôt d’un bleu canard. La touche d’excentricité qui ne gâche rien : un grand singe en peluche est suspendu au-dessus de mon élégant fauteuil design.

La seconde partie, au fond du bar, la joue plus authentique avec des tables en bois abimé, des sièges en osier et des cadres de vieilles publicités pour des produits exotiques.

La carte de cocktails est assez intéressante avec des spiritueux de qualité et une dominante de rhum. Les cocktails création sont vendus 11 ou 12 €. Mon choix s’est porté sur le Tiki Taka à base de HSE XO, de limoncello, d’absinthe, de spicy, de purée de mangue, de purée de coco, de miel, d’extrait de vanille et de jus d’ananas. Servi en long drink dans un verre tiki, il est très agréable à boire. Les fruits sont très présents, sans pour autant nous faire oublier la base de rhum, ou la vivacité de l’absinthe.
 
Proposant également une belle petite carte de tapas exotiques originaux, le Gloster bar se place parmi les adresses à connaître dans le 7ème arrondissement de Paris, assez loin des grands spots parisiens de la scène cocktail.

Guillaume



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MENU