mercredi 3 juillet 2019

Pour l’été, Whiskies du monde met en avant deux de ses spiritueux : La Hechicera et Paul John


En plein épisode de canicule, il n’était pas facile de trouver un endroit au frais pour savourer quelques bons cocktails. C’était sans compter sur Whiskies du monde. Le distributeur spécialisé en spiritueux proposait justement une soirée sur les berges de la seine afin de finir une chaude journée dans les meilleures conditions. Deux de ses marques à consommer pures et surtout en boissons mélangées était présentées : le Ron colombien La Hechicera, et les Whiskys indien de Paul John.


C’est en terrasse de Maison Maison, petit restaurant installé sous le Pont neuf, que Whiskies du monde a pris ses quartiers. La proximité du fleuve, un brumisateur, ainsi que le soleil couchant rendaient l’atmosphère tout à fait respirable. Chaque spiritueux était travaillé en deux cocktails par l’équipe des Bootleggers. J’ai goûté les deux du Ron et un du Whisky.

Pour la Piñaholalala, la Hechicera était accompagné de dés d’ananas, de liqueur de pêche, de lait de coco et de poudre de coco. C’est un long drink agréable, je l’aurais préféré plus onctueux, même si avec la chaleur c’était un peu compliqué. No frontiers était à mon sens, bien plus intéressant. Le Ron était mélangé à du Umeshu, une liqueur de prune japonaise, de jus de Yuzu, et de sirop de sucre. Bien équilibré, il proposait des notes plus originales et plus fraîches.

Pour le What’s up Doc, le whisky Paul John Brillance était travaillé avec du jus de carotte, du sirop de vanille, du jus de citron vert et de la gentiane. Au-delà de cette belle couleur orangée, on sentait parfaitement la carotte, mais elle ne prenait pas le pas sur le Whisky.

Les spiritueux étaient également proposés en dégustation purs, mais avec cette chaleur, il nous était difficile d’en profiter au mieux. Ce n’est que partie remise.

Guillaume




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

MENU