lundi 8 juin 2020

J. Bally 2000 Brut de fût - 58,1° - Martinique

Après vous avoir présenté le rhum vieux J. Bally millésime 1998, je retrouve la distillerie du Carbet pour évoquer le millésime 2000. Nouvelle démonstration du savoir-faire grâce auquel la Maison Bally élabore les breuvages qui l’ont rendue peu à peu légendaire, ce rhum nous déroule sa palette aromatique complexe et puissante.

Le J. Bally 2000 Brut de fût a obtenu le privilège de l’iconique bouteille pyramide, réservée aux cuvées les plus prometteuses. C’est amplement mérité. Il faut dire que ce rhum a patienté 17 ans avant de pouvoir prendre l’air et montrer sa robe acajou et ses larges jambes.

Le nez est expressif mais doux. Contrairement au 98 pour lequel la puissance alcoolique peut être un frein, le 2000 apparaît plus accessible. L’abricot se montre en premier, puis laisse place aux notes florales. Le parcours olfactif se conclut par des épices et du bois.

En bouche c’est délicieux. Les 58° sont parfaitement maîtrisés. On est retrouve des saveurs de pruneau, et de tabac auxquelles s’ajoute la rondeur de la vanille. Bienvenu chez Bally ! La finale est moyenne, les fruits exotiques et la canne à sucre se font sentir en fin de bouche.

La dégustation est particulièrement agréable. Tout y est : puissance, équilibre, maîtrise, accessibilité et fraîcheur.

Note : 91/100

Benjamin et Guillaume


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MENU